25 000 personnes marchent pour le climat à Ottawa

Des applaudissements ont retenti dans notre quartier général et dans la foule lorsque nous avons appris le nombre de personnes dénombrées à notre marche : 25 000 personnes* ont pris les rues d’Ottawa aujourd’hui afin de propager notre message pour le climat! 

Certaines personnes ont dit que notre marche ne fonctionnerait pas, que les gens d’Ottawa ne viendraient pas marcher, que les gens de Montréal ne se déplaceraient pas, que Toronto était trop loin et que les enjeux climatiques n’intéresseraient pas les familles et les travailleurs.

Aujourd’hui, 25 000 personnes ont prouvé qu’ils avaient tort :  les changements climatiques sont l’enjeu moral de notre siècle et les solutions pour régler cette crise sont de plus en plus évidentes et gagnent popularité chaque jour.

Nous savons que nous ne pouvons nous rester à rien faire et regarder les changements climatiques mettre en péril notre monde.

Corroborant le dernier sondage Nanos lancé la semaine dernière qui indiquait que 73 % des Canadiens croient que les changements climatiques sont une menace à leur avenir économique, la foule a été nombreuse, voyante et bruyante afin de faire passer son message :

Une économie 100 % renouvelable d’ici 2050 est 100 % possible!

Les scientifiques l’ont dit : nous devons le faire. Certains politiciens l’ont dit : nous POUVONS le faire.

À la veille de la Conférence de Paris sur les changements climatiques, les Canadiens ont joint leur voix à celle des citoyens de plus de 200 villes dans le monde qui réclament des actions concrètes pour lutter contre les changements climatiques.

Il y a de ces moments où l’on bâtit l’Histoire, des moments où la popularité d’un message le rend si inévitable que même les plus intransigeants des politiciens sont emportés par la vague.

Aujourd’hui pourrait bien être l’un de ces moments.

* À propos du compte de la foule :  Gilles Lamothe, professeur de statistique de l’Université d’Ottawa a partagé sa méthodologie: Il a utilisé la méthode Jacob afin d’estimer le nombre de personnes présentes sur la colline parlementaire.  À partir d’une photo de la foule, il a estimé la surface occupée par la foule à 7 550 mètres carrés et la densité de la foule à trois personnes par mètre carré. Avec la marche d’erreur, il a estimé que le nombre de personnes présentes était entre de 20 385 à 24 915, excluant les quelques milliers de personnes parties avant la fin de la marche.

23108221740_972e077ccf_o